Mes amants de vacances : Le journal d’une femme libre dévoilé

Les vacances sont souvent synonymes de détente, de farniente et de moments inoubliables. Pour certaines femmes, cette période de l’année rime aussi avec nouvelles rencontres et expériences éphémères. Plongez dans le monde des vacances ensoleillées, entre plages paradisiaques et séduction, à travers le récit d’une femme qui a décidé de partager son journal intime.

Récits torrides et découverte de l’autre

Dans ce journal, notre protagoniste livre sans tabou ses aventures passagères avec différents hommes rencontrés lors de ses escapades estivales. Elle y dépeint avec réalisme et passion les lieux magiques où ces histoires ont vu le jour, ainsi que les personnalités diverses et attachantes de ses amants. Pour explorer davantage le monde intime des journaux féminins, consultez et voyez les récits sur https://monjournalintime.fr/.

Des lieux paradisiaques pour vivre des instants voluptueux

Quoi de mieux qu’un cadre idyllique pour vivre pleinement ses aventures sensuelles ? C’est ce que relate notre héroïne tout au long de son journal. Sable chaud sous la peau, bains de minuit dans une mer cristalline ou encore couchers de soleil enflammés, chacun de ces décors ajoute une touche d’exotisme aux histoires érotiques qu’elle partage avec ses lecteurs.

Histoires éphémères, mais souvenirs impérissables

Chaque rencontre décrite par l’auteure est unique et intense en émotions. Elle y raconte avec sincérité et délicatesse les moments de complicité qui se sont tissés entre elle et ses amants, ainsi que les passions fulgurantes qui ont suivi. Si ces relations étaient vouées à ne durer qu’un temps, les souvenirs qui en découlent resteront gravés dans sa mémoire et celle de ses partenaires.

Des hommes aux mille visages

L’un des aspects les plus fascinants du journal réside dans la diversité des protagonistes masculins. Chacun a sa propre histoire, son caractère, ses rêves et ses désirs. Leurs personnalités éclectiques offrent un tableau riche et varié de la nature humaine, une véritable invitation au voyage pour le lecteur.

Le pouvoir de la séduction et l’épanouissement personnel

Notre narratrice ne cache pas le fait qu’elle tire une grande satisfaction de ces conquêtes amoureuses. Bien loin d’être perçue comme immorale ou indécente, cette femme assume pleinement son statut de séductrice épanouie. Ses aventures lui permettent non seulement de se découvrir davantage, mais aussi de faire l’expérience de nouvelles facettes de l’amour.

Jouer avec le désir pour mieux s’affirmer

La prise de conscience de son propre pouvoir de séduction donne à notre héroïne la confiance et l’assurance nécessaires pour s’affirmer en tant que femme libre et indépendante, dans ses relations amoureuses comme dans sa vie quotidienne. Ces expériences lui offrent l’opportunité de prendre du recul sur elle-même et d’apprendre à mieux se connaître.

Le respect et la bienveillance avant tout

Loin de toute idée reçue, les histoires éphémères vécues par l’auteure ne riment pas avec manque de respect ou d’affection. Au contraire, chaque relation est marquée par une écoute attentive de l’autre, une communication sincère et un partage mutuel des désirs et des besoins.

Pas de jugement, simplement de l’amour

Chaque histoire est fondée sur le respect mutuel, l’estime et la reconnaissance de la valeur de l’autre personne et de ses sentiments. Les partenaires prennent soin les uns des autres et cultivent l’amour sans chercher à se juger ou à imposer leurs propres attentes.

  • Les vacances, une escapade romantique : Des moments inoubliables passés entre plages paradisiaques et séduction;
  • Histoires intenses et diverses : Rencontres passionnées aux visages multiples et souvenirs impérissables;
  • Epanouissement individuel : Le pouvoir de la séduction comme vecteur de connaissance de soi;
  • Respect et bienveillance : La clé de relations éphémères équilibrées et enrichissantes.

En somme, le journal intime de cette femme libre offre un aperçu fascinant du monde des amours de vacances. Un univers où la séduction rime avec épanouissement personnel et où les rencontres, bien que passagères, laissent une trace indélébile dans le cœur et l’esprit de ceux qui osent s’y aventurer.

Tout savoir sur le miel bio : Produits, méthodes et bienfaits

Qu’est-ce que le miel bio ?

Le miel bio est un produit naturel obtenu à partir du nectar des fleurs ou des sécrétions sucrées d’insectes, transformé par les abeilles mellifères. Ce type de miel est soumis à des normes strictes pour obtenir la certification biologique. Ces règles concernent principalement l’origine des abeilles, les pratiques apicoles ainsi que la transformation et la commercialisation du miel.

Méthodes et respect de l’environnement

Pour produire du miel bio, plusieurs éléments sont pris en compte afin de préserver la biodiversité et d’éviter les contaminants chimiques qui pourraient altérer la qualité du miel :

  • Les ruchers doivent être implantés dans des zones exemptes de pesticides synthétiques, herbicides et engrais chimiques. Les apiculteurs choisissent généralement des zones protégées ou des parcelles certifiées biologiques pour y placer leurs ruches. Cela permettra aux abeilles de collecter le nectar et le pollen sans être exposée à des substances toxiques.
  • L’alimentation des abeilles doit être contrôlée et provenir de sources naturelles. Lorsque les ressources florales ne suffisent pas, les apiculteurs nourrissent leurs abeilles avec du sirop de sucre bio ou de la pâte nutritive biologique.
  • La lutte contre les parasites et les maladies doit se faire dans le respect du cahier des charges de l’agriculture biologique. Cela signifie que les traitements à base d’antibiotiques, de produits chimiques ou de pesticides sont interdits. Les apiculteurs utilisent plutôt des méthodes préventives, comme l’élevage de souches d’abeilles plus résistantes aux maladies, ou des traitements naturels, comme les huiles essentielles ou les acides organiques.

Différents types de miel bio : origines et saveurs

Il existe plusieurs types de miel bio en fonction des fleurs visitées par les abeilles et de la période de production :

  1. Le miel de fleurs sauvages provient d’un mélange de différentes fleurs mellifères présentes dans les zones sauvages. Il a généralement une couleur claire et un goût doux et fruité.
  2. Le miel de tilleul est récolté lorsque les abeilles visitent principalement les fleurs de tilleul. Il a une couleur jaune-vert pâle et un arôme mentholé caractéristique.
  3. Le miel de châtaignier est produit lorsque les abeilles butinent majoritairement les fleurs de châtaignier. Ce miel a une couleur ambrée foncée et un goût boisé et corsé.
  4. Le miel d’acacia, très prisé pour sa douceur et son goût légèrement vanillé, est obtenu lorsque les abeilles butinent principalement les fleurs d’acacia.
  5. D’autres types de miel bio sont aussi produits selon la saison et la région, comme le miel de romarin, de lavande ou encore de bruyère.

Comment choisir un miel bio de qualité ?

Pour être certain que vous consommez un miel bio, il est important de vérifier la présence du logo certifiant l’origine biologique sur l’étiquette. De plus, certains critères peuvent vous aider à choisir un bon miel :

  • La texture : Un miel de qualité doit être onctueux et ne pas couler trop facilement.
  • L’arôme : Un miel authentique a une odeur agréable et caractéristique liée aux fleurs visitées par les abeilles.
  • La couleur : Selon le type de miel, la couleur peut varier entre le jaune pâle et le brun foncé. Le miel doit avoir une couleur homogène et ne présenter ni bulles, ni particules en suspension.

Pour être au courant des dernieres actualités et achats de miels BIO, suivez et découvrez.

Affiner votre recherche de miel bio

Vous pouvez également rechercher des miels bio produits dans votre région pour soutenir les apiculteurs locaux. De nombreuses boutiques en ligne proposent des miels biologiques avec la possibilité de filtrer par lieu d’origine, type de fleurs ou méthode d’extraction.

Les bienfaits du miel bio

Le miel est utilisé depuis l’Antiquité pour ses vertus médicinales et cosmétiques. Voici quelques-uns des principaux bienfaits du miel bio :

  1. Propriétés antibactériennes et antifongiques : Le miel est un puissant agent antimicrobien qui aide à soigner les infections et à accélérer la cicatrisation.
  2. Richesse en antioxydants : La présence de composés antioxydants, tels que les flavonoïdes, aide à protéger les cellules du corps contre les dommages causés par les radicaux libres, prévenant ainsi le vieillissement prématuré et certaines maladies chroniques.
  3. Soulagement de la toux et des maux de gorge : Grâce à sa texture visqueuse, le miel forme un film protecteur qui calme l’irritation et réduit l’inflammation des voies respiratoires.
  4. Régulation de la glycémie : Bien que riche en sucres, le miel a un indice glycémique plus modéré que le sucre raffiné, ce qui en fait une option plus saine pour les personnes atteintes de diabète ou cherchant à limiter leur consommation de sucre.

Le miel bio en beauté et soins personnels

De nombreuses recettes de masques capillaires, gommages corporels ou crèmes hydratantes maison sont élaborées avec du miel bio grâce à ses propriétés hydratantes, anti-inflammatoires et antibactériennes. En plus de convenir à tous les types de peaux, il constitue un ingrédient très économique pour réaliser des soins naturels et biologiques.

Autres utilisations du miel bio

En cuisine, le miel peut remplacer le sucre raffiné dans diverses préparations sucrées ou salées pour redécouvrir des saveurs authentiques et bénéficier de ses bienfaits nutritionnels. De plus, conserver un pot de miel bio dans votre armoire à pharmacie est une excellente idée pour soigner de manière naturelle et efficace les petits maux du quotidien comme les brûlures mineures, les écorchures ou encore les piqûres d’insectes.

Les horloges murales : un accessoire polyvalent pour chaque style

Dans le monde de la décoration intérieure, les horloges murales occupent une place essentielle. En plus d’être des objets pratiques qui nous permettent de connaître l’heure, elles se réinventent constamment pour offrir des designs originaux et s’adapter à tous les goûts. Pour en savoir plus sur ce sujet passionnant, lisez tout sur ce sujet ici. Dans cet article, nous allons explorer les principales caractéristiques et tendances dans le domaine des horloges murales.

Un vaste assortiment pour tous les styles

Graâce à la diversité des matériaux, des formes et des motifs des horloges murales, chacun peut trouver celle qui correspondra parfaitement à son environnement et à son style. Il existe plusieurs catégories d’horloges :

  • Horloges classiques : avec des lignes épurées et simples, elles sont adaptées à un décor traditionnel ou rustique. Elles peuvent être en bois ou en métal;
  • Horloges design et contemporaines : géométriques, abstraites ou minimalistes, elles se fondent harmonieusement dans un intérieur futuriste ou moderne;
  • Horloges thématiques :reprenant des éléments tirés de la nature, du cinéma, de la musique… pour ceux qui souhaitent exprimer leur personnalité;
  • Horloges antiques : pour les passionnés d’objets anciens, où les heures s’affichent sur des cadrans gravés à la main, encadré de métal ouvrier;
  • Horloges multicolores : un moyen original et ludique d’égayer votre intérieur grâce à une palette de couleurs variées.

Les matériaux : du bois au métal en passant par le plastique

Lorsqu’il s’agit de choisir une horloge murale, il convient également de prendre en compte la matière qui vous conviendra le mieux :

  1. Bois : chaleureux et naturel, il offre une élégance indémodable;
  2. Métal : résistant et contemporain, il apportera une touche moderne pour ceux qui recherchent un intérieur sophistiqué;
  3. Plastique : léger et facile à entretenir, il offre un choix plus large de formes et de couleurs.

Avantages du bois

Il ne faut pas oublier que le bois est un matériau noble et durable, ce qui lui confère une grande durabilité. En outre, son aspect peut être facilement modifié en le brossant, teintant ou vernissant, selon nos envies. Enfin, il contribue à créer une atmosphère chaleureuse et conviviale dans la pièce où il est installé.

Métal : un choix pour chaque style

Le métal offre une grande variété d’options pour adaptés à tous les styles. Il peut être brillant, comme l’acier inoxydable ou chromé, ou avoir un aspect plus industriel avec des métaux vieillis ou patinés. Sa polyvalence lui permet de s’intégrer aussi bien dans un intérieur classique que moderne.

Tendance actuelle : les horloges murales XXL

En ce moment, il y a une tendance marquée pour les horloges murales de très grande taille, souvent appelées horloges XXL ou géantes. Ces objets majestueux font la différence grâce à leur design cadeau et leur présence imposante sur le mur.

L’impact visuel puissant

Une horloge XXL attire immédiatement l’attention, fonctionnant comme un point focal au sein de la décoration intérieure. Elle évoque souven une sophistication et donne du cachet à votre espace. Parfait pour les paliers spacieux, les salons avec des plafonds hauts, ou même les lofts, ces horloges se fondent parfaitement dans des décors aux dimensions généreuses.

Conseils pour choisir une horloge murale XXL

Avec ces grandes horloges qui s’étendent souvent sur 60 à 120 centimètres de diamètre, choisissez un modèle dont les matériaux et les couleurs correspondent harmonieusement aux autres éléments de votre intérieur. Il est également essentiel de bien mesurer l’espace disponible avant de faire votre choix afin d’éviter toute surprise désagréable lors de l’installation.

Horloges murales silencieuses : un choix pratique

Pour ceux qui sont sensibles aux bruits et cherchent un calme complet, il existe des horloges murales silencieuses. Ils fonctionnent avec un mécanisme de mouvement ultra-silencieux qui élimine complètement le tic-tac habituel. Cette option est idéale pour les salons, les chambres, et même les bureaux où la concentration est cruciale.

Avec autant de possibilités, il n’a jamais été aussi facile de choisir parmi un large assortiment d’horloges murales pour trouver celle qui correspondra à votre style.

Trouver la veilleuse idéale pour la chambre de votre bébé

Trouver la veilleuse idéale pour la chambre de votre bébé

La naissance d’un bébé est un événement heureux qui nécessite une préparation minutieuse, notamment en ce qui concerne l’aménagement de sa chambre. Parmi les éléments essentiels à prendre en compte, on retrouve la veilleuse. Ce dispositif d’éclairage permet non seulement de créer une atmosphère apaisante pour le sommeil de l’enfant, mais aussi de faciliter les déplacements nocturnes des parents. Dans cet article, découvrez comment choisir la veilleuse idéale pour la chambre de votre bébé.

Les critères de choix d’une veilleuse pour bébé

Pour trouver la veilleuse parfaite pour la chambre de votre bébé, il convient de prendre en compte plusieurs critères :

  • Type de veilleuse : il existe différents types de veilleuses sur le marché, allant des modèles classiques aux projecteurs d’images ou encore aux veilleuses musicales. Il est important de choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins et à ceux de votre enfant.
  • Luminosité : la luminosité de la veilleuse doit être adaptée à l’âge de l’enfant, afin de respecter ses cycles de sommeil et de ne pas perturber son repos. Une veilleuse trop lumineuse peut en effet nuire à la qualité du sommeil de bébé.
  • Autonomie : selon le type de veilleuse, l’autonomie peut varier de quelques heures à plusieurs jours. Pensez à choisir un modèle avec une bonne autonomie, surtout si vous souhaitez utiliser la veilleuse toute la nuit.
  • Design : la veilleuse doit s’intégrer harmonieusement dans la décoration de la chambre de bébé. Privilégiez donc un modèle dont le design et les couleurs correspondent à vos goûts et à l’ambiance souhaitée pour la pièce.

Les différents types de veilleuses pour bébé

Le marché des veilleuses pour bébé propose une large gamme de produits aux caractéristiques variées. Voici quelques-uns des principaux types de veilleuses disponibles :

La veilleuse classique

La veilleuse classique est un dispositif d’éclairage simple qui diffuse une lumière douce et tamisée, idéale pour créer une ambiance apaisante dans la chambre de bébé. Elle peut être posée sur une table de nuit ou fixée au mur, selon les modèles et les préférences. La luminosité de ce type de veilleuse est généralement réglable, afin de s’adapter aux besoins de l’enfant et de ne pas perturber son sommeil.

La veilleuse projecteur

La veilleuse projecteur est un dispositif permettant de projeter des images ou des motifs lumineux sur les murs et le plafond de la chambre de bébé. Ce type de veilleuse favorise l’éveil de l’enfant tout en créant une atmosphère relaxante et propice au sommeil. Certains modèles de veilleuses projecteurs sont également équipés d’une fonction musicale, pour accompagner bébé dans son endormissement.

La veilleuse nomade

La veilleuse nomade est une veilleuse portable qui peut être emportée partout avec vous et votre bébé. Elle est particulièrement pratique lors des déplacements ou des voyages, car elle permet à l’enfant de retrouver un repère rassurant et familier pour s’endormir. Ce type de veilleuse fonctionne généralement sur batterie et dispose d’une bonne autonomie.

Pour approfondir vos connaissances sur le sujet, n’hésitez pas à cliquer sur ce lien.

Les fonctions supplémentaires des veilleuses pour bébé

Certains modèles de veilleuses pour bébé proposent des fonctionnalités supplémentaires qui peuvent s’avérer pratiques et utiles :

  • Les veilleuses musicales : ces veilleuses intègrent une fonction musicale qui diffuse des berceuses ou des sons apaisants pour aider bébé à s’endormir. Il est possible de régler le volume sonore ainsi que la durée de diffusion de la musique.
  • Les veilleuses à minuterie : cette fonction permet de programmer la durée d’allumage de la veilleuse, afin qu’elle s’éteigne automatiquement au bout d’un certain temps. Cela évite de consommer inutilement de l’énergie et de perturber le sommeil de bébé avec une lumière constante.
  • Les veilleuses à détecteur de mouvement : ces veilleuses s’allument automatiquement lorsqu’elles détectent un mouvement dans la pièce, ce qui peut être pratique pour les parents lors des visites nocturnes à la chambre de bébé. Elles s’éteignent également automatiquement après un certain laps de temps sans mouvement.

En prenant en compte tous ces éléments, vous pourrez trouver la veilleuse idéale pour la chambre de votre bébé et ainsi favoriser son sommeil tout en facilitant vos déplacements nocturnes. N’hésitez pas à comparer les différents modèles et à consulter les avis d’autres parents pour faire le choix le plus adapté à vos besoins.

Comment prévenir le rhume chez l’enfant ?

L’automne et l’hiver peuvent être des mois difficiles pour vos tout-petits aux prises avec un rhume, un mal de gorge ou une toux. Les maladies qui, si chez un adulte peuvent se résoudre en quelques jours, chez les enfants peuvent durer jusqu’à 2-3 semaines.

La conséquence pour eux est de la fatigue, des étourdissements, de l’inattention et une mauvaise performance à l’école jusqu’à de longues périodes d’absence, alors que pour vous les parents, un rhume se traduit souvent par des semaines d’insomnie marquée par la toux de vos petits héros.

Que pouvez-vous faire pour prévenir un rhume ou les aider à se sentir mieux ? Quel est le rôle de la nutrition ? De 3 à 10 ans, la recette est la même.

Commençons par la prévention. Quel est le régime alimentaire le plus correct pour éviter la maladie ?
En général, les mêmes considérations s’appliquent à tous, jeunes et vieux. Vous devez manger sain et varié comme une arme de prévention : pâtes, protéines de poisson, poulet, dinde, viande rouge deux fois par semaine, en particulier les fruits et légumes pour le contenu en vitamines, antioxydants, polyphénols, pour la même raison aussi l’huile d’olive.

Pouvez-vous énumérer trois aliments qui aident à prévenir ou à soulager les symptômes du rhume ?

Les bleuets, par exemple, contiennent des anthocyanines, des aspirines naturelles qui aident à soulager les symptômes du rhume, à améliorer la fonction des capillaires et des petits vaisseaux dans la gestion de la congestion par le refroidissement des muqueuses, à améliorer la microcirculation des muqueuses enflammées à la suite du froid. Ensuite, il y a l’orange, source de vitamine C, qui a une action antihistaminique mais qui renforce aussi le système immunitaire. Enfin, il y a les probiotiques, dont la consommation, selon des recherches publiées en 2009 dans Pediatrics, joue un rôle clé dans la prévention du rhume, mais aussi dans le processus de guérison.

On parle souvent d’aliments qui augmentent la production de mucus ou qui au contraire aident à l’écrémage des muqueuses. Est-ce que c’est exact ?

Je ne pense pas qu’il y ait des aliments qui doivent être tenus responsables, mais plutôt qu’il est nécessaire d’assurer une bonne hydratation. Si un enfant a une grosse rhinorrhée, c’est-à-dire une sécrétion nasale, il perd beaucoup de liquide, il doit donc boire beaucoup d’eau et il en va de même en cas de fièvre ou de diarrhée.

Le conseil est donc de boire beaucoup….

Pour les enfants, boire est peut-être plus important que chez les adultes, car ils se déshydratent beaucoup plus rapidement car la relation entre la surface externe, la peau et la masse corporelle est plus grande que chez l’adulte, de sorte que la possibilité de dispersion d’eau est plus grande.

Mais combien d’eau ?


Cela dépend de l’âge. L’important est d’augmenter l’approvisionnement en eau lorsque l’enfant est malade, avec au moins 3 ou 4 verres de plus que la quantité d’eau que l’enfant boit normalement.

Et quand il s’agit de thé et de tisanes, quel est le meilleur choix ?

Le thé se donne de préférence après l’âge de 12/13 ans et il en va de même pour le café. Les deux sont des substances nerveuses ayant un effet sur le système nerveux central. Les enfants, s’ils en consomment, ayant une mauvaise maturité des systèmes métabolisants peuvent souffrir d’insomnie ou de tachycardie plus facilement qu’un adulte. Quant à la camomille et aux tisanes, elles peuvent être données sans problème à partir de 3 ans, en ajoutant peu de sucre. Nous pouvons alors profiter de l’occasion pour offrir à notre bébé du jus d’orange, mais en évitant les jus et les oranges.

Existe-t-il des tisanes qui aident à dissoudre le mucus ?

Il n’y en a pas, disons que les tisanes d’eucalyptus aident à ouvrir le nez, car elles ont des effets balsamiques. C’est le même principe pour lequel on fait la suffocation ou l’aérosol : l’inhalation de substances balsamiques aide à améliorer la capacité respiratoire.

Le miel peut-il aider contre le rhume ?

L’efficacité du miel ne vient pas tant de la nourriture elle-même que des huiles balsamiques volatiles des plantes dont il provient. En parlant de rhume ou de toux, il est conseillé de prendre le miel d’eucalyptus.

Revenons maintenant à la nourriture : certains d’entre eux, comme l’ail, l’oignon, le germe de blé, le millet, la sauge, le céleri, les baies, les fraises et les châtaignes, ont des propriétés curatives. Est-ce que c’est le cas ?

En ce qui concerne les baies et les châtaignes, c’est en partie le cas des amidons, des oméga 3 et de la vitamine C. Pour l’ail et l’oignon, il existe quelque chose dans la littérature scientifique, même si le problème réside dans les quantités : il n’est pas normalisé et compris, par exemple, combien d’ail doit être donné pour avoir un effet positif sur la respiration et la sécrétion.

Quel est le régime alimentaire le plus approprié en cas de maladie ?

Dans la phase aiguë, il est préférable de suivre un régime basé sur des aliments simples, peu transformés, afin de ne pas soumettre l’organisme à un stress digestif.

Les bienfaits de l’aloès : 10 raisons de l’utiliser

Découvrez cette plante médicinale : l’aloès est anticancéreux, cicatrisant, détoxifiant. Les nombreuses utilisations de l’aloès sur votre peau et vos cheveux vous surprendront. Et ne manquez pas l’aloès pour boire…. L’aloès est une plante vivace africaine.

Les fleurs sont d’un rouge vif, tandis que les feuilles ressemblent à des « gaines de couteaux » selon un comprimé trouvé en Mésopotamie et datant d’environ 2 000 ans av.

La caractéristique principale de cette plante est qu’elle a des feuilles charnues, c’est-à-dire qu’elles contiennent un gel aux propriétés extraordinaires.

En fait, ce jus contient 200 composés actifs et plus de 75 nutriments, y compris :

  • 20 minéraux, dont le calcium, le chrome, le fer, le phosphore, le magnésium, le manganèse, le potassium, le sodium, le zinc.
  • 18 des 20 acides aminés nécessaires à l’homme
  • 12 vitamines, dont A, C, D, E et le groupe B
  • les enzymes, qui sont nécessaires à tous les processus vitaux
  • saccharides, saponines et stérols végétaux

Tous ces éléments font de l’Aloès une sorte de « guérisseur naturel » déjà utilisé par les peuples anciens, y compris les Egyptiens, les Assyriens, les Indiens, etc.

Les propriétés de l’aloès

  • Complément alimentaire. Comme nous l’avons vu, l’aloès contient un grand nombre de nutriments essentiels pour un bon entretien du corps. C’est pourquoi Matt Traverso n’hésite pas à l’appeler Superfood.
  • Purifiant. L’aloès est capable de détoxifier l’organisme des toxines. De plus, ses saccharides adhèrent aux parois de l’intestin et forment une barrière protectrice qui empêche l’absorption de substances nocives.
  • Laxatifs. L’aloès est un allié du système digestif : il stimule la flore bactérienne et l’élimination des déchets, améliorant l’absorption des nutriments (mais pas les éléments nocifs). Pour cette raison, il réduit les effets secondaires des médicaments sur le système digestif tels que l’acidité gastrique, les crampes et la constipation.
  • Stimule le système immunitaire. L’aloès contient de l’acémannane, un sucre aux propriétés antivirales, anti-inflammatoires et surtout anti-tumorales : en effet, il stimule la production de macrophages, globules blancs qui détruisent les cellules cancéreuses.
  • Antibactérien. Comme nous venons de le voir, l’aloès est particulièrement efficace pour prévenir différents types de cancer (côlon, prostate, sein, poumon, ovaire et cerveau). De plus, cette plante est un support précieux pour la radiothérapie et la chimiothérapie, car elle limite ses effets négatifs tels que la perte des cheveux, les nausées, les brûlures.
  • Apaisant. L’aloès offre un soulagement immédiat des piqûres de moustiques et autres insectes, méduses et même des piqûres d’orties. Son pouvoir apaisant s’étend également aux brûlures (celles de la cuisine et celles dues à un excès de soleil).
  • Coagulant. L’aloès est capable de réparer rapidement les tissus et les membranes, il est donc utilisé non seulement sur les brûlures mais aussi sur les plaies, l’eczéma et les ampoules, pour accélérer la guérison.
  • Soins de la peau. L’aloès a une action protectrice, hydratante et émolliente pour la peau. Pour cette raison, cette plante est largement utilisée par l’industrie de la beauté dans les savons, crèmes et mousses de bain.
  • Soins capillaires. L’aloès est un revitalisant exceptionnel car il rend les cheveux brillants et protège le cuir chevelu. Il peut également être utilisé contre les pellicules et la calvitie.
  • Soins des dents. L’aloès est un bactéricide efficace. Pour cette raison, il peut être utilisé dans le cadre d’une bonne hygiène dentaire : il nettoie les canaux et combat la plaque dentaire. De plus, son action coagulante est également efficace sur les aphtes et les plaies dans la bouche.

Les anthraquinones, ces étrangers

L’aloès contient des anthraquinones : phytonutriments aux propriétés antimicrobiennes et analgésiques. De plus, les anthraquinones favorisent l’assimilation dans l’intestin et agissent comme laxatifs. C’est précisément parce qu’elles peuvent provoquer des diarrhées et des douleurs abdominales que la limite des anthraquinones est fixée par la loi à 50 ppm (ppm = parties par million).

Aloe vera ou Aloe arborescens ?

Aloe vera (Aloe barbadensis) et Aloe arborescens sont deux types différents d’Aloès avec des effets bénéfiques très similaires.

La différence réside dans la taille de la feuille (et donc dans le résultat du traitement).

  • L’Aloe arborescens a la plus petite feuille
  • L’aloe vera a la plus grande feuille

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Cela signifie que pour obtenir la même quantité de gel d’aloès, vous devez ouvrir plus de feuilles d’Aloe arborescens, plutôt que d’Aloe vera. Ceci favorise la présence accidentelle possible d’anthraquinones dans le gel.

D’autre part, l’Aloe arborescens est beaucoup plus pauvre en eau que l’Aloe vera, de sorte qu’il a une concentration plus élevée de principes actifs, et donc son jus est de qualité supérieure.

La marche pour débutants est idéal pour perdre du poids !

Lorsque vous commencez un programme d’exercices, vous devriez commencer progressivement. Faites attention à votre corps et augmentez votre distance lorsque vous vous sentez prêt.

Vous aurez besoin d’une bonne paire de chaussures de marche et de vêtements confortables. Un bon programme de perte de poids fonctionne mieux lorsque vous combinez l’exercice avec un apport calorique plus faible. Les études disent que 47 pour cent des français essaient de perdre du poids à un moment donné.

Commencez lentement

Marchez de cinq à dix minutes dans un sens et revenez à pied. Faites cela pendant deux jours, puis marchez pendant 15 minutes dans un sens et revenez à pied. Travaillez jusqu’à marcher pendant 60 minutes.

Vous brûlerez plus de calories si vous marchez vite plutôt que lentement. Votre métabolisme augmente pendant que vous marchez et continue à ce niveau accru pendant une courte période de temps après la fin de votre marche, surtout si vous avez marché à vive allure.

Prenez un jour de congé chaque semaine pour vous remettre de cet effort.

Mangez moins

Un programme de marche combiné à un apport calorique plus faible vous aidera à perdre plus de poids que la marche seule. Vous devriez manger de plus petites portions et réduire de 300 à 500 calories par jour.

Vous ne devriez pas perdre plus de 1 kg par semaine. Les personnes qui tiennent un journal alimentaire et lisent les étiquettes des aliments perdent plus de poids. Lorsque vous faites de l’exercice, vous êtes plus susceptible de faire des choix alimentaires plus sains.

Restez motivé

Prenez le temps de marcher. Planifiez-le dans votre calendrier. Si vous le voyez écrit, vous avez plus de chances de rester motivé. La marche peut se faire à l’intérieur ou à l’extérieur. Lorsque vous marchez à l’intérieur, vous pouvez marcher jusqu’à un temps de DVD ou utiliser un tapis roulant. Concentrez-vous sur les minutes plutôt que sur les kilomètres.

Pour vous responsabiliser et faire de la marche une activité sociale, prenez un compagnon de marche. Soyez cohérent et faites de la marche une priorité. Récompensez-vous d’avoir atteint vos objectifs.

Les avantages pour la santé et les conseils

Une marche rapide régulière peut vous aider à maintenir votre poids et à mener une vie plus saine, selon la clinique Mayo. Votre vitesse de marche devrait être à un rythme où vous pouvez respirer et parler facilement sans halètement. Buvez beaucoup d’eau en marchant pour vous hydrater.

Évitez de porter des poids pour les mains lorsque vous marchez, car ils peuvent augmenter votre tension artérielle et causer des problèmes articulaires. Ne commencez pas un programme de course à pied tant que vous n’êtes pas sûr de pouvoir marcher 1,60 km.

Consultez votre médecin avant de commencer tout nouveau programme d’exercices, surtout si vous avez des problèmes de santé qui nécessitent des soins médicaux.

Quels bijoux porter avec des blue jeans ?

Qu’il s’agisse de peaufiner votre look ou de faire une déclaration audacieuse dans un style décontracté, vous avez beaucoup d’options pour associer des bijoux zen à un jean bleu.

Le fait d’enfiler votre jean préféré ne signifie plus que vous renoncez à la mode et, plus important encore, aux bijoux. En fait, pensez à la grande variété de jeans disponibles aujourd’hui : un skinny jean avec des bottes ou un jean délavé avec un blazer peut être une déclaration de mode en soi.

Cependant, peu importe à quel point votre jean foncé peut sembler « habillé », porter un jean est toujours une affaire décontractée. Typiquement, les jeans en bleu exigent de l’argent sterling plutôt que du platine, et des pierres précieuses de couleur amusante plutôt que des diamants. Mais certains bijoux raffinés sont de véritables classiques, et s’associent aussi bien avec un jean qu’avec votre petite robe noire. Vous cherchez l’inspiration de bijoux pour vos journées en jean ? Lisez ce qui suit.

La version classique

Pour ajouter du vernis à votre garde-robe décontractée sans faire des éclaboussures, choisissez une approche classique. Plusieurs des articles les plus fins dans votre garde-robe de bijoux de base sont intemporels et assez polyvalents pour être portés avec des jeans.

De simples boucles d’oreilles en argent ou en or, un pendentif délicat et une bague en pierres précieuses ou une bande unie, tout cela fonctionne bien pour peaufiner même les tenues les plus décontractées.

De simples boucles d’oreilles en argent ou en or, un pendentif délicat et une bague en pierres précieuses ou une bande unie, tout cela fonctionne bien pour peaufiner même les tenues les plus décontractées.

La version stylisée

Cherchez-vous à prolonger votre style de jean bleu au lieu de simplement peaufiner votre look ?

Lorsque vous êtes décontracté, vous avez une marge de manuvre pour faire une déclaration avec vos bijoux, et la simplicité neutre du denim fournit la toile parfaite sur laquelle peindre. Que vous vous sentiez rétro, écolo ou branché, le bon bijou peut ajuster votre style de jean bleu.

La couleur, la taille et la texture des bijoux sont les principaux acteurs du look plus stylisé. Utilisez ces idées comme source dâinspiration. La meilleure partie ? Vous pouvez le changer tous les jours.

  • Une grosse bague en pierres précieuses de couleur ;
  • Un bracelet épais (encore une fois : pensez couleur et texture) ou une pile de bracelets ;
  • Un bracelet à breloques ou autres bijoux décontractés ;
  • Le cuir se combine naturellement avec le denim : pensez à un bracelet manchette ou à un cordon et pendentif en cuir ;
  • Le collier à bretelles (inspiré du bavoir de bébé et, avec les bonnes couleurs et le bon motif, attirera sûrement les yeux) ;
  • Des boucles d’oreilles suspendues au choix parmi de grands anneaux, des gouttes d’eau, des spirales et des chaînes.
  • Des colliers superposés ou bagues empilés.

Que vous souhaitiez simplement peaufiner votre look ou en profiter pour affiner votre style décontracté, vous disposez de nombreuses options pour associer des bijoux à un jean bleu.

Smartphones et tablettes pour les très jeunes enfants, une erreur à éviter

Les smartphones et les tablettes sont en train de devenir la nouvelle baby sitter pour les enfants. C’est ce qui ressort d’une recherche signée par le Csb, Centre pour la santé de l’enfant onlus de Trieste, en collaboration avec l’Association culturelle des pédiatres. L’étude (« Technologies numériques et enfants : une enquête sur leur utilisation dans les premières années de la vie ») est la première dans notre pays à explorer comment les appareils sont utilisés dans les familles avec des enfants de moins de 6 ans. Réalisé à partir de questionnaires téléchargés en ligne, sur le site ou sur les canaux sociaux de la Csb, ou administrés par des pédiatres, il a impliqué plus de 1 300 familles dispersées dans le coffre. Les données recueillies sont surprenantes et, comme c’est souvent le cas dans les enquêtes, même très contradictoires.

Smartphones et tablettes directement dans le berceau

Bien que de nombreux parents soient conscients que l’utilisation inappropriée des technologies expose l’enfant à des risques, 30,7% de la population qui a reçu le questionnaire des pédiatres ont déclaré qu’ils laissent parfois ou souvent leur téléphone portable dans les mains de leur enfant avant l’âge de 12 mois. Pratiquement dans le berceau, alors. Cependant, le pourcentage tombe à 17,2 % chez ceux qui se sont exprimés en ligne. Des différences significatives, qui mettent en évidence les différences socioculturelles entre les deux groupes de familles. Dans les deux populations, cependant, ce chiffre augmente avec la croissance de l’enfant. Elle se stabilise autour de 60% chez les 12-24 mois. Pas de bonnes nouvelles. Considérez en fait que l’American Academy of Pediatrics ne recommande pas l’utilisation des technologies numériques chez les enfants de moins de 18 mois.

Un écran pour qu’ils se sentent bien

Pourquoi toute cette nonchalance à laisser les petits jouer avec les écrans ? C’est simple : pour qu’ils se sentent bien. 30-35% des familles avec des enfants de moins d’un an et 55-60% des ménages avec des enfants de moins de deux ans l’admettent. Cependant, il a été question de contradictions. En fait, la majorité des parents des deux groupes ont déclaré qu’ils utilisent la technologie principalement avec les enfants. Et c’est particulièrement vrai pour les 12-24 mois (nous sommes environ 65%) et les 24-36 mois (plus de 70%). Un fait très positif. Et ce n’est pas le seul. Malgré le fait que le temps d’utilisation des appareils augmente avec les années, les mères et les pères déclarent qu’ils préfèrent que leurs enfants jouent avec d’autres appareils (également ici, dans environ 70% des cas). De plus, la lecture en famille est de mise. En fait, 58,4% des noyaux atteints par les pédiatres le pratiquent au moins 4 fois par semaine. Et de 76,8% de l’échantillon en ligne.

Les experts : les bénéfices ne manquent pas….

Soyons clairs : les avantages de l’utilisation des smartphones et des tablettes ne manquent pas. Mais ils dépendent de divers facteurs. Tout d’abord, « l’âge auquel les enfants commencent à les utiliser ». C’est l’avis de Valeria Balbinot et Giorgio Tamburlini du Csb et pédiatre Giacomo Toffol, qui signent la recherche. Et puis ils indiquent « la manière dont ils sont utilisés, et pour combien de temps ». Un autre élément important est la qualité des applications des jeux vidéo. Et ce n’est pas tout. Lorsque les smartphones et les tablettes, mais aussi la télévision, « sont utilisés de manière appropriée et partagée avec les parents sont utiles pour le plaisir, les loisirs et le développement de certaines compétences. Par exemple, dans le domaine de la coordination visuelle-motrice. Les applications ne manquent pas, en effet, « conçues par des experts pour les enfants », capables de stimuler leur créativité, « de les aider à développer des compétences numériques et des compétences en résolution de problèmes ».

… mais pas même les risques

Alors quel est le problème ? « Les preuves montrent que les bénéfices sont très limités en moins de deux ans « , disent Balbinot, Tamburlini et Toffol. Dans ce groupe d’âge,  » les interactions directes des enfants avec leurs parents et le monde qui les entoure sont essentielles et indispensables pour assurer un développement sain de l’enfant au niveau cognitif, émotionnel et relationnel « . Et ce n’est pas tout. « L’utilisation précoce et excessive des technologies numériques comporte des risques pour la santé psychophysique des enfants. Lesquels ? Depuis en face d’un écran ne sont pas consommés trop d’énergie, la possibilité de développer la surcharge pondérale et l’obésité, qui en France deviennent une urgence nationale. Dans ces conditions, en fait, il y a environ un tiers des enfants âgés de 8 à 9 ans.

Ensuite, il y a le sujet des rayonnements électromagnétiques émis par les appareils, dont on a tendance à oublier l’existence. Et ce n’est pas tout. Il semble qu’il y ait  » une association entre l’utilisation excessive de ces technologies en âge préscolaire et la présence de retards du langage et de troubles cognitifs « . Les nouveaux médias rendent les enfants multitâches,  » tout en réduisant leur capacité de concentration et en augmentant la difficulté de concentration et de compréhension.

Quelques conseils utiles

« A partir de cet ensemble de connaissances, nous pouvons voir combien il est important de s’inquiéter de ce qui se passe dans les premières années « , dit l’étude du Csb. Une période au cours de laquelle « les sensibilités et les habitudes sont définies et les fondements de ce qui se passera dans les années à venir sont construits ». La recherche du Centre pour la santé de l’enfant se termine par une série d’indications aux parents, pour accompagner correctement les enfants dans la « découverte » des smartphones et des tablettes. Les indications peuvent être téléchargées gratuitement sur le site Internet de la CSB. En voici cependant les principales.

  • Donnez le bon exemple en limitant l’utilisation des appareils numériques (et des téléviseurs) lorsque vous êtes avec vos enfants. En particulier, évitez de les utiliser à table et utilisez-les pour que les enfants se sentent bien.
  • Limitez le temps que vos enfants passent devant les écrans, qu’ils soient petits sur les smartphones et les tablettes ou grands sur les ordinateurs et la télévision. Évitez de les utiliser avant l’âge de 2 ans.
  • Choisissez des programmes, des jeux vidéo ou des applications de qualité, adaptés à votre âge.
  • Et surtout, pour aider à développer la capacité de faire un usage approprié des technologies numériques, plus que des interdictions et des contrôles, il faut avoir transmis et partagé le plaisir des autres activités. Comme la lecture, le jeu et l’expérience musicale.

Des jeux amusants pour les enfants avec un papier et un stylo

Il fut un temps où nous n’avions pas toujours des smartphones, des tablettes, des consoles portables avec nous, et il arrivait souvent – peut-être à l’école, en classe, pendant une heure de récréation- que nous voulions jouer à quelque chose sans avoir de jeu à la main. Juste pour ces occasions, probablement, ont été créés les soi-disant jeux de papier et de crayon, des activités récréatives qui peuvent être réalisées avec des outils vraiment minimes, un stylo et une ou plusieurs feuilles de papier.

Depuis les temps ont certainement changé, mais même en ces jours d’été et la plage peut encore se produire de façon inattendue pour avoir besoin de jeux de ce type, nous illustrons aujourd’hui les trois jeux les plus célèbres avec du papier et un stylo, en essayant de décrire les règles les plus communes.

La Bataille Navale

La bataille bavale est un jeu célèbre, que nous avons tous essayé au moins une fois, mais dont les origines ne sont pas aussi anciennes que vous pourriez le penser.

Les hypothèses sur sa naissance sont variées, mais la première version commercialisée du jeu remonte aux années trente du XXe siècle, et probablement à une série de jeux nés dans différentes parties du monde juste avant ou juste après la Première Guerre mondiale.

Il est en effet attesté qu’en Russie était déjà largement répandu avant le conflit entre les officiers de l’armée un jeu de stratégie navale très similaire à la bataille navale, alors qu’en France, quelques années plus tard, était assez bien connu L’Attaque, qui est considéré comme le principal précurseur.

Les règles sont simples et, bien qu’il existe de nombreuses versions en boîte et autant de versions électroniques pour ordinateurs et consoles, il ne faut presque rien préparer pour jouer : chaque joueur doit avoir deux tables, une pour positionner ses navires et une pour marquer les coups portés à son adversaire.

Formule 1

Moins connu et répandu, mais pas pour cela moins intrigant, est aussi le jeu habituellement appelé Formule 1 ou avec une foule d’autres noms (automobile, circuit de course, course, piste et ainsi de suite).

Ici aussi, vous avez besoin d’une feuille à carreaux – mieux si elle est large – et d’une paire de stylos, éventuellement d’une couleur différente pour faciliter la distinction entre les deux parcours ; la première chose à faire est de dessiner une piste sur la feuille, pleine de courbes, de creux et de goulots, puis de placer les points de départ des différents joueurs et vous pouvez commencer.

Au premier tour, chaque joueur se déplace d’une case, choisissant une des huit cases qui entourent la case de départ (un peu comme dans le mouvement du roi aux échecs).

A partir du tour suivant, cependant, la règle est que vous pouvez toujours vous déplacer dans l’une des huit cases qui entourent non pas la case dans laquelle vous vous trouvez, mais la case dans laquelle vous seriez pratiquement si vous aviez fait le même mouvement que le tour précédent.

Le jeu que les physiciens et les mathématiciens apprécient

Par exemple, si dans un tour vous déplacez quatre cases vers la droite et une vers le haut, dans le tour suivant vous pouvez vous déplacer vers l’une des huit cases entourant le « point principal », c’est-à-dire celle qui est à quatre cases vers la droite et une au-dessus de sa nouvelle position.

De cette façon – essayez de le croire – dans les lignes droites, vous pouvez accélérer (si dans un virage vous bougez de quatre cases, dans le suivant vous pouvez arriver à cinq et ainsi de suite), tandis que dans les courbes, il est préférable de ralentir (passez de quatre à trois, puis à deux, pour éviter de quitter la route), en simulant le vrai rythme d’une voiture.

Le jeu n’est pas très simple, surtout dans les premières fois où l’on y joue et où il faut s’exercer, mais il est intelligent et permet de comprendre même un peu de physique, puisque chaque mouvement peut être représenté par un vecteur, tel que le vecteur (4, 1) dans l’exemple cité précédemment, qui est ensuite ajouté ou supprimé une unité dans l’une des deux coordonnées.

Le vecteur dans ce cas serait un vecteur de vitesse avec une accélération maximale égale à la racine carrée de 2, ce qui est très similaire à l’inertie d’un véhicule de course réel, et pour cette raison la Formule 1 est souvent citée comme un jeu mathématique et physique, étudié et mentionné de temps à autre dans des revues scientifiques populaires.

Le pendu

Revenons aux grands classiques avec le Pendu, un jeu qui semble avoir – du moins selon l’historien Tony Augarde – une origine victorienne, bien qu’il soit certain que le jeu existait déjà en 1894, quand il fut mentionné dans un livre de « jeux traditionnels ».

Les règles sont très simples : une personne choisit un mot pour être deviné par son adversaire, et dessine autant de tirets qu’il y a de lettres qui composent ce mot, puis dessine le motif d’un échafaudage, où il sera ensuite ajouté précisément le pendu.

A ce moment, le joueur qui doit deviner essaie de demander une première lettre : si cette lettre est contenue dans le mot à deviner, l’autre joueur l’écrit dans le tiret correspondant.

Si la lettre n’est pas présente, dessinez un morceau du pendu (généralement en six étapes : tête, corps, bras droit, bras gauche, jambe droite et jambe gauche). Continuez jusqu’à ce que le pendu soit complètement dessiné (et donc que le devineur n’épuise pas ses six tentatives) ou que le mot ne soit pas deviné.

Avec les lettres les plus fréquentes et les mots les plus difficiles à gagner
Il existe de nombreuses variantes, également pour simplifier le jeu : par exemple, vous devrez peut-être dessiner non seulement le pendu mais aussi toute la potence en trois ou quatre coups, donnant ainsi plus de possibilités à ceux qui doivent deviner, ou vous pouvez fournir la première et / ou la dernière lettre du mot, afin de faciliter la tâche.

Le jeu est basé sur la capacité linguistique des différents concurrents, mais bien sûr, vous pouvez mettre en œuvre des stratégies simples.

Et le recyclage dans tout ça ?

Ces jeux papier sont l’occasion, une fois le jeu terminer d’enseigner le recyclage des déchets à vos enfants. Apres avoir préalablement broyé le papier sous la surveillance des parents, il faudra mettre le papier dans la poubelle de la bonne couleur.

Trop génial !