Que faire face à des douleurs chroniques ?

La douleur ne prévient parfois pas avant de surgir de nulle part. Cette dernière peut même être chronique. Lorsqu’il en est ainsi, vous avez la possibilité d’y remédier. Pour cela, il faudra observer d’abord une identification du niveau de douleur. Ensuite, il faudra mettre en œuvre des solutions concrètes et surtout radicales.

L’identification du niveau de douleur

La première action à faire face à la douleur chronique est d’identifier son niveau ou sa fréquence. En effet, vous ferez face à plusieurs types de douleurs, certaines étant plus fréquentes et plus aiguës que d’autres, ce qui fait aussi que le traitement à envisager doit être différent.

Lorsque le niveau de la douleur est bien déterminé, vous pourrez savoir s’il y a lieu de faire une consultation chez un spécialiste ou encore de faire une automédication. Cette automédication ne se fera pas au sens propre du terme, il vous faudra simplement faire un ajustement de certaines de vos pratiques et activités.

Le grand pas à faire à cet effet est alors d’initier de nombreuses activités physiques.

La pratique des activités physiques

Face aux cas des douleurs chroniques, il est vivement recommandé que vous fassiez assez d’activités physiques, quelles que soient ces dernières. En fait, le but de la pratique de ces activités sportives est de maintenir votre corps dans un état d’endurance. C’est-à-dire qu’à force de faire des exercices physiques, la douleur physique n’aura plus une grande emprise sur vous ainsi, à force de ne plus penser ou de ressentir la douleur, cette dernière disparaîtra.

Il faut aussi noter que la pratique de ces activités doit être fréquente, au cas contraire s’il y a trop d’espacement entre ces différentes activités, les douleurs risquent de persister et vos efforts seront ainsi vains. L’avantage des exercices physiques sur votre corps est certain.

De même, vous observerez un renforcement de votre bien-être et surtout une meilleure évacuation des toxines se trouvant dans votre corps puisque tous ces éléments peuvent être des causes de douleurs chroniques. Enfin, la troisième solution qui peut être envisagée pour lutter contre la douleur chronique est la pratique de la relaxation.

La pratique de la relaxation

Lorsque vous vous sentez fatigué, cela est souvent dû à vos nombreuses activités, mais aussi au manque de repos. Ainsi, pour remédier à tout cela, la relaxation est le moyen le plus efficace pour aller à l’encontre de la douleur chronique. Pour donc vous détendre, vous pouvez par exemple vous rendre dans un sauna.

Vous y trouverez des professionnels qui sauront vous donner les soins qu’il faut pour vous redonner un corps confortable et faire disparaître pour un temps au moins votre douleur.

Vous pouvez aussi vous rendre dans un salon de massage pour bénéficier des soins des professionnels du massage. Il vous suffira d’indiquer les endroits de douleurs et les solutions seront appliquées comme il le faut pour que vous puissiez retrouver votre dynamisme.

En fait, si vous voulez lutter contre ces douleurs chroniques, il vous faudra simplement mettre en application les solutions qui vous sont les plus abordables.

La racine de gingembre comme remède contre l’insomnie

Les troubles du sommeil comme l’insomnie, les cauchemars et les réveils fréquents peuvent réduire considérablement votre qualité de vie. Les somnifères sur ordonnance ont souvent des effets secondaires indésirables, ce qui amène de nombreuses personnes à décider de vivre avec leur insomnie. Les remèdes naturels, cependant, sont souvent des remèdes efficaces pour dormir et peuvent avoir moins d’effets secondaires négatifs que les médicaments sur ordonnance. La racine de gingembre est un remède alternatif populaire pour les troubles du sommeil et certaines études préliminaires indiquent qu’elle peut être efficace pour traiter certaines causes d’insomnie.

A propos de la racine de Gingembre

Le gingembre est la racine de la plante Zingiber officinale, et est étroitement liée au curcuma et à la cardamome. Connu pour sa saveur piquante et épicée, il est couramment utilisé comme assaisonnement. En outre, de nombreuses cultures différentes l’utilise comme remède folklorique pour de nombreux maux. Le gingembre non traité est beige ou brun, avec des tiges épaisses et des extensions en forme de doigts.

1. Un traitement de l’anxiété

L’anxiété est connue comme étant l’une des premières causes de l’insomnie et des cauchemars. Une étude publiée en 2010 affirme que le gingembre se lie à certains récepteurs de la sérotonine, un neurotransmetteur qui affecte l’humeur générale et les niveaux d’anxiété. Ainsi, pour soulager l’anxiété et retrouver un sommeil décent, prenez du gingembre sous forme de capsules et suivez les instructions sur l’emballage.

2. Un traitement de l’insomnie

Beaucoup de gens utilisent le gingembre pour lutter contre l’insomnie, même lorsque la cause est inconnue. Le thé au gingembre, l’assaisonnement au gingembre et les capsules de gingembre sont tous des remèdes populaires. Le thé au gingembre chaud peut aider les gens à se détendre avant de dormir. S’il a été prouvé que le gingembre est un remède efficace contre les nausées, les étourdissements et les nausées matinales, il n’a pas été scientifiquement validée qu’il est efficace contre l’insomnie ; néanmoins, cela ne veut pas dire qu’il ne fonctionne pour personne.

Les précautions à prendre

Le gingembre est généralement sans danger, bien que son efficacité dans le traitement des troubles du sommeil varie d’une personne à l’autre. Cependant, les experts mettent en garde les personnes qui prennent des anticoagulants contre les suppléments de gingembre. Les femmes qui allaitent et les personnes atteintes de troubles de la coagulation, de problèmes cardiaques et de diabète devraient également éviter de prendre des suppléments de gingembre.

Le vélo et la course a pied pour affiner vos jambes !

Le vélo et la course à pied peuvent vous aider à tonifier et à affiner vos jambes. Cependant, il est important de noter que vous ne pouvez pas repérer la réduction de graisse dans vos jambes.

Afin d’amincir vos jambes, vous devez réduire votre graisse corporelle globale. La course à pied et le cyclisme sont efficaces pour le cardio et la combustion des graisses. Lorsqu’ils sont combinés avec une alimentation saine, vos jambes vont s’affiner et acquérir une définition musculaire.

Créez un déficit calorique

Entre votre routine cardiovasculaire et votre régime alimentaire, vous devez brûler plus de calories que vous n’en consommez pour perdre du poids et brûler les graisses.

Les centres d’études recommandent de perdre entre 0,5 à 1 kg par semaine pour un succès à long terme. Pour y parvenir, vous devez créer un déficit calorique quotidien de 500 à 1 000 calories, car un kilo équivaut à 3 500 calories.

En remplaçant les aliments riches en calories comme les condiments, les repas-minute et les boissons gazeuses par des protéines maigres comme les poitrines de poulet, les légumes et les fruits, vous pouvez réduire votre apport calorique sans consommer moins de nourriture.

Brûlez des calories plus vite

La course à pied brûle généralement plus de calories que le vélo. Jessica Férrand, une experte en conditionnement physique, affirme que l’utilisation d’un tapis roulant est le choix le plus efficace pour brûler les calories, devançant les autres appareils et exercices, notamment le vélo stationnaire.

Selon une université de Médecine, une personne qui pèse 69 kg brûlera 1 000 calories en une heure lorsqu’elle court à un rythme de sept minutes par km. La même personne brûlera 850 calories à un rythme de 25 à 30 km à l’heure.

Adoptez un programme d’exercices adéquat

Pour brûler les graisses et affiner efficacement les jambes, effectuez des exercices cardiovasculaires vigoureux, comme l’entraînement interne à haute intensité. Cet exercice vous aide à brûler les calories et les graisses, pendant et plusieurs heures après l’entraînement.

Commencez cet exercice par un échauffement de cinq minutes sur un vélo stationnaire ou un tapis roulant. Augmentez l’intensité aussi haut que possible pendant une minute, puis ralentissez à un rythme modéré pendant deux minutes. Continuez ces intervalles pendant 20 à 30 minutes, selon votre niveau de forme physique.

Choisissez ce qui vous convient

Vous êtes plus susceptible de brûler le plus de calories en faisant un exercice que vous aimez. Ainsi, si vous aimez faire du vélo plus que de la course à pied, vous êtes plus susceptible de faire de l’exercice pendant une plus longue période ou à une intensité plus élevée.

Vous devriez également considérer votre santé en choisissant une séance d’entraînement pour amincir vos jambes. Ceux qui ont des problèmes articulaires ou osseux, comme l’arthrose, sont peut-être mieux à l’aise à vélo en raison de son faible impact.

Les séances d’entraînement à impact élevé comme la course à pied sont plus idéales pour les athlètes ou ceux qui ont des os solides.